Cirrocumulus

Papier collé sur toile & pigment
/
160 X 80 cm

En tirant sur ces ficelles, je me pends au nuages et pars, les pieds noirs vers des rêves ou l'on ne me suit plus. Les secousses que vous entendez de vos yeux à demi-pliés vous laissent perplexes, mais comme je vous comprends. Un bout de volonté pour se tenir tête en l'air et garder ainsi sa dignité parmi le tumulte des passants. Infimes pigments peignez moi les mains une seconde fois de cette couleur marine pour que j'en inonde le ciel à nouveau. Dégradé de papier allongez-vous ici sur la toile et faites dansez ces ombres d'altitude sans jamais retomber.

Cette série d'une dizaine de tableaux est annoncée avec une technique neuve, tant pour les supports que les sujets. Certaines contraintes, telles que la taille des tableaux ou l'utilisation du papier en tant que pigment, sont inhérentes à cette technique qui se développe et s'améliore d'œuvre en œuvre. La taille des tableaux reste constante telle une marque de fabrique pour ce travail. L'utilisation de pigments ainsi que la préparation des couleurs sont les sources d'inspiration de cette initiative artistiquement aérienne. Le but de cette série est de traiter des formations nuageuses en tant que problématique contemporaine pour la société humaine.

 

 

 

Nombre de vue de la page: 
58

Dans la même catégorie

Une accumulation de savoir-faire en haute sphère.

Des strates parallèles qui inspirent.

Accumulation d'orages séculaires en attente. 

Une laine d'altitude pour se tenir chaud.

Un nain, le ciel à l'esprit.

Des pensées volatiles à dissiper les cieux.

Des particules fines en hautes sphères.

Des nuages pour plier les géants.