Cirrus

160 X 80 cm

Sur la pointe des pieds je me hisse, en regardant mes bas puis mes mains ballantes comme des fruits nourrit aux éclats. En levant les cheveux puis le museau vers vous je sais que je ne vous rattraperai pas, inutile donc d'allonger les bras ni le pas. Comment faites vous pour flotter comme cela? Le vent qui vous porte si loin me giffle le dos et me recommande d'avancer sans sourciller. Je marche au pas mais vers le bas. Un jour, je serai nuage moi aussi et je m'allongerai de tout mon long dans l'infini pour que des hommes idiots me regardent de leur yeux las, de tout en bas.

Cette série d'une dizaine de tableaux est annoncée avec une technique neuve, tant pour les supports que les sujets. Certaines contraintes, telles que la taille des tableaux ou l'utilisation du papier en tant que pigment, sont inhérentes à cette technique qui se développe et s'améliore d'œuvre en œuvre. La taille des tableaux reste constante telle une marque de fabrique pour ce travail. L'utilisation de pigments ainsi que la préparation des couleurs sont les sources d'inspiration de cette initiative artistiquement aérienne. Le but de cette série est de traiter des formations nuageuses en tant que problématique contemporaine pour la société humaine.

 

Nombre de vue de la page: 
52

Dans la même catégorie

Une accumulation de savoir-faire en haute sphère.

Des strates parallèles qui inspirent.

Accumulation d'orages séculaires en attente. 

Une laine d'altitude pour se tenir chaud.

Un nain, le ciel à l'esprit.

Des pensées volatiles à dissiper les cieux.

Des particules fines en hautes sphères.

Un soleil de l'autre côté du monde.