Zoo scape landing

Encre
/
15 X 15cm
Prix estimé: 
Prix esquisse : 2250€ . Prix Projet : 3'800'000'000€

Plutôt que de parquer les animaux dans des zoos mal-adaptés et d'entretenir avec eux des relations maladroites. L'idée de ce projet est de définir un espace vaste que l'urbanisation de l'homme ne séduit pas, faute de dénivelé important ou de relief trop accidenté, ensuite de cercler en sa base, contre une large bande plane plus platte, une limite physique composée de borne infra-herzienne forte empechant l'homme et l'animal de passer tout en protégeant faune et flore de ce zoo d'un genre nouveau. Les anciens espaces animaliers proches seraient changés en pôle de maternité fertile et amenant des nouvelles espèces en fonction des besoins. Une successions de vasques d'alimentation en eau s'écouleraient les une dans les autres depuis le sommet et permettraient aux animaux de s'abreuver à leur guise. Les espaces animaliers définiraient leur occupants en fonction de la position géographique et climatique du lieux. Chaque pays mettrait en avant les animaux excusif de la région ou du pays. Des recherches sur les espèces locales seraient poussées et les anciens mamifères retrouvés remis en avant. En parallèle le même travail de production de biomasse vivante serait mené sur les insectes, offrant aux villes choisies des lieux de sciences naturelles ludiques et amusants. Par un téléphérique bas en rase-motte, on arriverait au top du projet ou un observatoire complet étudirait cet écosystème écarté de l'homme et prendraient des mesures de qualités et de variations d'air. Des avions de reconnaissances ou sanitaires sécuriseraient le tout en dévelloppant des circuits touristiques aériens passifs; des voitures de cross électriques de 8 personnes entretiendraient le site et véhiculeraient les touristes les plus invalides qui en temps normal profiteraient des nombreuses voies de découvertes sportives.

Nombre de vue de la page: 
21

Dans la même catégorie